Je possède plusieurs appartements dans un même bâtiment, comment gérer la Covid19 ?

Je possède plusieurs appartements dans un même bâtiment, comment gérer la Covid19 ?

L’épidémie de coronavirus a considérablement changé notre quotidien. Le nombre de personnes touchées par la pandémie augmente chaque jour, tout comme le nombre des mesures gouvernementales ayant pour but d’endiguer cette épidémie. Les efforts de confinement contribuent à promouvoir la distanciation sociale, ce qui peut ralentir la propagation du coronavirus. Nous avons donc tous reçu la même prescription : rester chez nous autant que possible.

En tant que propriétaire d’un appartement ou plusieurs appartements dans un même bâtiment, cela pose toute une série de nouveaux soucis, de l’arrivée des locataires à la gestion quotidienne des lieux. Les locataires sont également confrontés à des contraintes en matière de distanciation sociale et de maintien de la santé dans les espaces communs d’appartements : porte d’entrée, couloir, espaces de vie partagés, locaux poubelle… Voici quelques mesures préventives que tous les propriétaires peuvent prendre pour participer activement à la sécurité des locataires face au Covid-19.

Désinfectez les espaces communs tous les jours

Le nouveau coronavirus, désormais nommé « la Covid19 », est très contagieux. Cela vient notamment du fait que malgré qu’il soit un virus respiratoire, il a la faculté de se poser sur les surfaces et d’être capable d’y survivre plusieurs heures. Les contaminations par contact ne sont donc, malheureusement, pas rares. Une mesure préventive essentielle consiste à désinfecter tous les espaces communs, toutes les surfaces potentiellement touchées par tous les locataires au quotidien. Cela comprend :

Les zones à forte fréquentation : 
Les entrées
les ascenseurs
les piscines
les boites-aux-lettres
les buanderies
les salles de sport

Objets souvent manipulés : 
Comptoirs
poignées de porte
balustrades
boutons divers (interrupteurs, sonnette...)

Voici quelques conseils clés pour désinfecter les surfaces, comme le recommandent les autorités compétentes :

En premier lieu et avant de commencer à nettoyer et à désinfecter les surfaces, enfilez des gants jetables et jetez-les après le nettoyage. Si vous remarquez qu’une surface est sale, nettoyez-la d’abord avec du savon ou un détergent et de l’eau. Pour désinfecter, vous avez plusieurs options : eau de Javel, solutions alcoolisées à 70 % ou désinfectants ménagers courants enregistrés par l’EPA. Assurez-vous qu’aucun de ces produits n’est périmé et n’oubliez pas de ne jamais mélanger l’ammoniaque et l’eau de Javel.

Aussi, faites savoir à vos locataires que la désinfection de leur appartement est également une excellente mesure préventive.

Limiter l’utilisation/l’occupation des espaces communs

Au sein des parties communes entre les appartements, favorisez la distanciation sociale en limitant l’utilisation et l’occupation des espaces communs. Informez tous les locataires de ces changements. Voici quelques suggestions de modifications :

Limiter les heures d’ouverture des espaces communs.
Limiter l’occupation de ces espaces à 50 ou 25 % de la limite habituelle.
Promouvoir l’hygiène des mains en rendant les désinfectants à base d’alcool et les lingettes jetables facilement accessibles aux locataires.
Invitez les locataires à aménager leurs horaires ensemble pour limiter leur présence en grand nombre dans des lieux restreints aux mêmes heures.

Les espaces partagés sont l’un des grands défis de la lutte contre la propagation du virus. Il vaut mieux être prudent que désolé, et la salle de sport et la piscine ne sont pas essentielles : il peut être judicieux de simplement en interdire l’accès temporairement si les conseils ci-dessus ne suffisent pas à limiter les contacts entre locataires.

Annuler tous les événements concernant les résidents

Il est assez rare que des voisinages aient pour habitude d’organiser des fêtes en leur sein. Tout au mieux, quelques amitiés solides se forment entre certains locataires. Dans le cas ou un rassemblement avait été prévu (fête de voisinage, inauguration quelconque, …) et même si les annulations peuvent entraîner une déception, il est essentiel d’annuler tous les événements organisés par les résidents au nom de la distanciation sociale. Veillez à informer tous les résidents des annulations par le biais de vos moyens de communication habituels. Beaucoup comprendront rapidement que la raison de cette annulation dépasse largement nos intérêts dans l’immédiat.

Encourager les locataires à payer leur loyer en ligne

Comme nous l’avons déjà mentionné, le coronavirus vit de quelques heures à quelques jours sur les surfaces. Cela inclut les chèques, la monnaie, les enveloppes et les boîtes aux lettres. De plus, pour qu’un locataire puisse payer son loyer en personne ou même par courrier, il doit sortir et s’exposer potentiellement aux zones contaminées.

Si vos locataires ne paient pas déjà leur loyer en ligne, encouragez-les à le faire. Ils ne seront pas obligés de quitter leur appartement, ce qui peut encore réduire les risques. Cela aura pour double avantage de vous faciliter la gestion quotidienne des paiements des loyers.

Établir des lignes directrices sur l’hygiène des locaux

Si vous avez déjà pu recommander certaines mesures d’hygiène à vos locataires, certains pourront se montrer exigeants et demander à ce que l’entretien des parties communes soit réalisé de manière plus régulière ou plus approfondie. Cela s’entend parfaitement et il sera judicieux d’abonder dans ce sens. Toutefois, avant l’arrivée du personnel d’entretien, encouragez les résidents à garder une distance d’au moins 1,5 mètre avec eux lorsqu’il n’est pas simplement possible de se trouver dans une pièce différente.

Soyez une ressource

C’est une période difficile pour tout le monde, et vos locataires continueront à chercher des conseils et des réponses au cours des prochaines semaines. Vous pourrez être sollicité au sujet des comportements à adopter ou des mesures à suivre au quotidien. D’une part, tenez les résidents au courant des changements réglementaires, en particulier s’ils ont un impact sur les activités des locataires.

D’autre part, assurez-vous que l’information soit facilement accessible. Envoyez des e-mails (ou communiquez par d’autres méthodes si vous l’estimez plus judicieux) contenant les directives et les textes de référence sur l’hygiène, les symptômes de la COVID-19 et les endroits où se faire tester.

Communiquez efficacement avec vos locataires

Une communication efficace est importante en général, mais encore plus pendant la pandémie actuelle. Vous devez prendre en charge la notification de tous les changements et vous assurer qu’ils sont tous au courant des nouvelles politiques. Informez les locataires des limites d’occupation, des heures limitées et/ou de la fermeture des espaces communs et des politiques d’entretien.

Encouragez/informez les locataires à se manifester si une personne atteinte de COVID-19 est présente dans l’immeuble. Il n’est guère facultatif d’être proactif en ce qui concerne l’exposition potentielle et d’ouvrir ces voies de communication. On ne sait jamais, cela pourrait faire une différence dans la protection des autres contre la maladie.

Consultez les prestataires intervenant dans vos logements

Les entreprises extérieures intervenant sur place pour les réparations, le nettoyage, la sécurité, etc. réévaluent leur mode de fonctionnement et il est important que vous les questionnez à ce sujet.

Demandez-leur de vous faire part de la manière dont elles s’adaptent au virus et de vous expliquer comment elles travaillent pour assurer la sécurité des personnes. Vous pouvez transmettre ces informations à vos locataires pour apaiser leurs inquiétudes et harmoniser les relations entre locataires et prestataires.

Prenez soin de vous et des autres

Il est indéniable que nous vivons des temps difficiles. Cette histoire de pandémie mondiale risque fort de marquer l’histoire collective. Alors que nous vivons cette pandémie et que nous nous efforçons, dans un geste collectif, d' »aplatir la courbe », il est impératif que nous prenions tous des précautions pour nous protéger, mais aussi pour protéger les autres. Lavez-vous les mains, pratiquez la distanciation sociale et restez positif !

Nous espérons que la lecture de cet article a su vous aiguiller dans les comportements à adopter pour bien réagir face à cette crise qui semble durer. Quoi qu’il en soit, nous vous remercions pour votre lecture.

Laisser un commentaire